07/02/2009

IL FAUT BIEN RIRE

 
La Louvière: 50 policiers pour un farceur
===================================================

Je ne suis pas fier de ma fille aînéé et de la troupe de Loups.

Je crois que dans d'autres brigades le collègues ont bien rigolé.

 

L'opération a fait beaucoup de bruit pour rien! Un homme qui prétendait détenir en otage sa mère ainsi qu'un bébé a fait déplacer la police pour...rien. Il dormait paisiblement lorsqu'une cinquantaine de policiers sont venus chez lui pour le cueillir.

Mercredi matin, un homme a été interpellé par la police à la chaussée du Pont du Sart pour menaces sérieuses envers l'ordre public. Le jeune homme avait prétendu maintenir en otage sa maman et un bébé. Une cinquantaine de policiers ont été envoyés sur place.

L'affaire a débuté dans la nuit de mardi à mercredi, peu après minuit: le prévenu a téléphoné à son ex-compagne pour lui révéler qu'il avait tué deux personnes quelques heures plus tôt et qu'il détenait sa maman et un bébé en otage, sous la menace d'une arme. En échange de leur liberté, il exigeait un rendez-vous avec elle.

L'ancienne petite amie a immédiatement prévenu la police locale, qui, au vu des menaces proférées, circonstanciées et sérieuses, a pris toutes les mesures de rigueur. Les services de la police de La Louvière se sont rendus immédiatement sur place, ainsi que le CGSU, service spécial d'intervention de la Police Fédérale, et le Procureur du Roi, M. Henry.

Des renforts de zones de police voisines ont par ailleurs été appelés pour maintenir l'ordre, sécuriser le territoire et empêcher une fuite éventuelle de l'agresseur. Au total, plus d'une cinquantaine d'hommes sont intervenus sur les lieux du soi-disant délit.

Vers 6h du matin, l'ordre a été donné de s'introduire dans le bâtiment. Et là, surprise: lors de l'intervention, l'homme dormait paisiblement, non armé, dans un fauteuil. Sa maman faisait de même dans la chambre voisine. Aucun bébé n'était présent dans la pièce.

Le mauvais farceur a été déféré devant le juge d'instruction où un mandat d'arrêt provisoire va lui être décerné. D'après le Procureur du roi, le message téléphonique a entraîné des menaces sérieuses pour l'ordre public. Cette infraction est punissable par la Loi et peut entraîner jusqu'à cinq ans de prison. Le prévenu aurait déjà des antécédents de faits avec violence et un passé psychiatrique.

Avec Belga

10:55 Écrit par Le P dans social | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : police, la louviere, il faut bien rire |  Facebook |

25/12/2007

Deux potes= André et Alain


 070607_BERNIMONTMon ami le Docteur André Bernimont de La Louvière, comme moi, il est né le 26-02-1950, nous avons été amis pendant plus de 20 ans, puis un beau jour de 2007, il a été la victime d'une "mafia" et son corps a été retrouvé à 500 km de sa maison. L'enquête a été baclée comme un "boum" entre deux véhicules depuis on ne sait rien, on attend et on dira qu'il n'a plus de services corrompus en Belgique, Salut André, Merci de m'avoir, un jour d'été il y a 28 ans, sauvé ma jambe droite.
 
Nouvelle récente! 
A la demande du parquet, le dossier de mon ami André a été réouvert, passé sur les ondes radio-TV afin de connaître des éléments prouvant sa mort naturelle ou son assassinat!