22/10/2008

Vallée en fête dans les entrailles de la terre

Plonger dans les bois vers Hourpes , c'est bénéficier d'un autre temps, en bord de Sambre, au rythme silencieux et doux des embarcations.

En bordure de RaVel, les gens d'Hourpes créent la fête, sur une place vierge, en autre temps. OEuvre d'une centaine d'âmes dont une septantaine d'adultes : la mobilisation d'une équipe.

Il faut tout y monter, y porter, y apporter : chapiteau et mobilier, toute l'intendance mais aussi l'eau et l'électricité, en déroulant 250 mètres de câble, 250 mètres de tuyaux. C'est aussi l'installation d'une longue guirlande d'ampoules blanches qui donne, au retour nocturne, une délicieuse ambiance romantique. Il faut assurer la sécurité.

Cette septième édition a bénéficié d'un temps radieux. De quoi profiter des activités en Sambre : balade en bateau et passage d'écluse, apprentissage de la pêche par l'école de pêche La Bouvière de Walcourt.

Sur la rive, la Sambresse, bière artisanale brassée à Erquelinnes accompagne le cochon grillé. La quiétude de la vallée et la beauté naturelle du site sont célébrées par les musiques du Samson Musette, des chansons italiennes de Diamanté, le concert de la fanfare de Bersillies-l'Abbaye et l'ambiance musette et disco de Sylviane Mercier et son groupe.

Les enfants retrouvent des jeux anciens, en attendant leur tour pour une promenade en poney dans les bois.

Le but est atteint

Les gens se plaisent et reviennent. C'est une sorte de merci du quartier à leur soutien lors de la discussion sur la méthode de dragage des boues. Grâce à eux, Hourpes est sorti de l'oubli. La fête est née alors pour la rencontre et pour le financement de la campagne de défense du quartier. Aujourd'hui, elle continue dans une vallée redécouverte et appréciée.


16:12 Écrit par Le P dans Religion | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : hourpes |  Facebook |